Comment gérer vos charges de location saisonnière

Comment gérer vos charges de location saisonnière

L’une des difficultés les plus récentes auxquelles un bailleur est souvent confronté est la gestion des chaurges de chauffages de ses biens immobiliers à distance. Comment gérer vos locations saisonnières au moment où vous n’êtes pas présent dans le quartier ? Découvrez les meilleures solutions envisageables pour résoudre ce problème dans cet article.

Qu’est-ce qu’une location saisonnière ?

Vous connaissez sûrement le sens des mots location et saison. Toutefois, on peut tout de même être confus sur la signification des termes « location saisonnière ». Une location saisonnière définit le fait de mettre en location son logement ou son appartement au cours d’une saison bien précise. La location saisonnière ne doit généralement pas dépasser trois mois et doit être à vocation touristique. Elle permet aux touristes de profiter au maximum de leur séjour en louant des biens immobiliers à la place des hôtels.

La location saisonnière est donc un contrat à court terme dont la durée est déterminée au préalable. Il est assez normal de se préoccuper de ses biens immobiliers et des ses charges de chauffage, surtout quand on se trouve dans une ville assez éloignée des lieux durant la location. Comment alors peut-on gérer la situation à distance ?

Gérer soi-même à distance la location saisonnière

Grâce aux nouvelles technologies, il est tout à fait possible de gérer sa location saisonnière. En effet, des logiciels sont spécialement conçus pour vous aider à traiter les différents points essentiels

Déléguer la gestion à une agence immobilière

La plupart des bailleurs délèguent la gestion de leurs locations saisonnières à distance à des agences immobilières. Cette option vous permet de jouir d’une gestion complète de votre logement par un tiers. Vous n’aurez donc pas à vous soucier des moindres détails depuis la remise des clefs aux locataires saisonniers jusqu’à leurs départs car le personnel de l’agence s’occupe de tout. À part la gestion du contrat de bail, l’agence peut même s’occuper de faire le ménage et de remettre votre logement dans le même état qu’avant le passage des vacanciers. Il se pourrait même qu’elle ait réparé certains de vos appareils défectueux (Que faire en cas de panne de chaudière ?)ou ait repeint les murs de certaines pièces dans la maison. Mais bien évidemment, rien n’est gratuit et pour déléguer la gestion de votre location saisonnière à distance à une agence immobilière, vous devez prévoir une certaine somme d’argent.

Déléguer la gestion à une entreprise de gestion locative en ligne

Dans la plupart des cas, une entreprise de gestion locative promet les mêmes services qu’une agence immobilière mais avec un prix plus abordable. Elle s’occupe de rechercher des locataires pour vous, de l’état des lieux, des différents diagnostics nécessaires à réaliser, de l’estimation du loyer, de la rédaction du contrat, de l’assurance des impayés, etc. Le seul petit souci est de savoir dénicher une entreprise de gestion locative plus expérimentée qu’une agence immobilière.

Déléguer la gestion à une personne physique

Il se peut que cette idée ne vous soit jamais passée à l’esprit mais il est tout à fait possible de déléguer la gestion de votre location saisonnière à distance à une personne physique. De préférence, choisissez une personne de confiance qui vous a rendu un grand service comme votre femme de ménage, votre ami de longue date ou même votre ancien locataire. Même en étant à distance, vous pourrez recevoir des informations sur le déroulement du séjour de vos locataires grâce à une simple communication de leur part.

Les raisons de l’augmentation du prix du fioul et les mesures à prendre face à cela

Les raisons de l’augmentation du prix du fioul et les mesures à prendre face à cela

Plus de 20% des foyers français utilisent le fioul comme combustible pour le chauffage. Face aux sanctions infligées par les Etats-Unis contre l’Iran, le prix du fioul connaîtra une hausse jusqu’en 2022. Compte tenu des échanges commerciaux qui s’opèrent entre la France et les Etats-Unis, l’impact de ces sanctions se fera ressentir dans le pays. Toujours est-il que la recherche de solutions à travers le monde n’est pas en reste. L’Arabie Saoudite serait prête à combler la production pétrolière que l’Iran devrait fournir mais cela pourrait s’avérer insuffisant compte tenu des exportations conséquentes que ce dernier a réalisé en 2017 (235,9 millions de tonnes de pétrole). Nous allons consacrer ces quelques lignes au fioul pour mieux comprendre la hausse de son prix et pour mieux y faire face.

Les raisons de la hausse du prix du fioul

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, les sanctions des USA contre l’Iran est la principale raison de l’augmentation à venir du prix cours du fuel domestique. Heureusement, les professionnels du fioul proposent aux particuliers diverses solutions pour mieux faire face à cette augmentation. Toutefois, il est bon de préciser qu’il s’agira surtout de l’augmentation des taxes y afférentes. En effet, la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) connaîtra notamment une hausse à partir de Janvier 2019. Cette hausse est surtout motivée par des raisons écologiques. Effectivement, taxer les énergies fossiles permet de lutter contre le réchauffement climatique car cela ouvre la voie à d’autres recherches pour de nouvelles sources d’énergie. Pour ce qui est de l’augmentation du prix du pétrole proprement dit, rappelons que le fioul est élaboré à partir du pétrole raffiné. La raréfaction du pétrole entraîne inévitablement la hausse du prix au baril. Toutefois, les membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) dont l’Arabie Saoudite ont décidé de ne pas diminuer leurs quotas de production. Cela implique que la concurrence en termes de prix de vente est toujours d’actualité car les Etats-Unis et le Canada exportent aussi du pétrole mais à des tarifs élevés (60 dollars le baril).

Les mesures à prendre face à l’augmentation du prix du fioul

Bien que les particuliers ne puissent pas réellement décider du prix du fioul, ils peuvent utiliser quelques astuces pour ne pas souffrir de la hausse. Ainsi, la première chose à faire est d’acheter le fioul le plus tôt possible. L’hiver approche et les sanctions viennent de tomber. Attendre que l’hiver soit là pour se procurer du fioul n’est pas préconisé puisqu’à cette période de l’année, les demandes augmentent et les prix aussi. Commander du fioul en été ou même en automne est conseillé étant donné que les stocks de pétrole sont encore conséquents face à une demande en baisse. Une autre astuce est de faire appel aux professionnels du fioul qui offrent des réductions sur le prix de livraison pour que ce soit mieux adapté au budget de chacun. Enfin, la meilleure astuce pour faire des économies d’énergie est d’assurer que l’isolation de la demeure soit efficace et durable.

Chauffage Cout, comparatifs mode de chauffage, amortissement

Nous vous proposons un comparatif sous forme de tableau d’amortissement des modes de chauffage. Dans ce comparatif, vous trouverez l’estimation de consommation avant travaux et après travaux ainsi que le coût de l’installation et son retour sur investissement.

Comment obtenir des aides de l’État pour installer un poêle à bois chez soi ?

Comment obtenir des aides de l’État pour installer un poêle à bois chez soi ?

Les poêles à bois et les poêles à granulés sont des installations de chauffages économiques et écologiques. Elles permettent de se chauffer à moindre coût et une installation moderne permet également de réduire drastiquement l’impact environnemental de ce chauffage. Résultat, dans le cadre de la transition énergétique, il est possible d’obtenir des aides financières de l’État pour installer à poêle à bois chez soi.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro sur dix ans est l’une des aides les plus utiles et les plus efficaces, parce qu’elle vous permet d’installer votre poêle immédiatement, même si vous n’avez pas les moyens. Résultat, votre poêle est en partie remboursé par les économies que vous faites dès qu’il est installé. En plus, comme son nom l’indique, le PTZ ne vous coûtera rien en intérêts.

Pour obtenir ce prêt, dont les intérêts sont remboursés par l’État et non pas par vous, il faut pouvoir justifier auprès de la banque qu’ils seront réalisés par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et que votre poêle respectera les normes écologiques en vigueur. En plus, vous devez impérativement réaliser les travaux pour lesquels vous avez emprunté dans les trois années qui suivent l’obtention du PTZ.

Le crédit d’impôt

Prenez le temps de choisir votre poêle, sur My Poele par exemple, parce que s’il est labellisé flamme verte et qu’il est installé par un artisan labellisé RGE, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt s’élevant jusqu’à 30 % du montant des travaux. En revanche, la dépense est plafonnée à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple. Vous pourrez rajouter 400 € par personne à charge (200 dans le cas d’une garde alternée).

Sachez également que l’installation d’une solution de chauffage écologique et économique comme un poêle à bois ou un poêle à granulés vous donne accès à une réduction de la TVA à 5,5 %. Effectivement, la TVA est déjà toujours diminuée à 10 % en cas de travaux visant à améliorer le logement et elle est encore plus diminuée quand c’est pour remplir un objectif écologique.

La subvention de l’ANAH

L’ANAH, c’est l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat et elle est en mesure de subventionner certains de vos travaux s’ils sont liés à l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. En revanche, pour obtenir cette subvention, il faut remplir certains critères qui excluent automatiquement certains propriétaires.

D’abord, le logement en question doit dater d’au moins 15 ans, il doit être la résidence principale du propriétaire qui doit également s’engager à y habiter pendant les 6 années qui suivent la réalisation des travaux. Enfin, les travaux doivent être réalisés par des professionnels et la facture hors-taxes doit dépasser les 1500 €.

Comment réduire l’impact de sa consommation d’énergie ?

Comment réduire l’impact de sa consommation d’énergie ?

Alors que la question du changement climatique se fait de plus en plus pressante face au développement de la crise écologique, réduire sa consommation d’énergie est devenu un impératif. Évidemment, il n’est pas question de stigmatiser les particuliers dont la responsabilité est bien inférieure à celle des industriels, mais simplement de vous aider à réduire l’impact de votre consommation, pour la planète et pour économiser votre argent.

Des solutions de chauffage écologiques

En matière de chauffage, il existe des solutions plus ou moins écologiques. L’avantage, c’est que la majorité de ces solutions écologiques sont également des solutions plus économiques. L’une des plus connues d’entre elles, c’est évidemment le poêle à bois. S’il filtre correctement ses émissions, c’est un moyen de chauffage écologique et économique.

En effet, le bois est une ressource renouvelable par excellence, qui ne coûte pas très cher et qui compense les émissions de CO2 nécessaire pour son acheminement grâce à tout le CO2 absorbé par l’arbre auquel il appartenait avant. En revanche, il faut choisir un poêle labellisé « flamme verte » pour être sûr qu’il filtre les particules fines dangereuses émises par la combustion.

Entretenir ses installations

Il existe également des chaudières à bois, ou à granulés, qui vous permettent de chauffer toute votre maison avec cette ressource. En revanche, s’il n’est pas difficile de trouver un professionnel du dépannage de chaudière, il vaut mieux entretenir son installation plutôt que de la faire réparer. Non seulement c’est plus économique, mais c’est également plus écologique.

En effet, entretenir une chaudière permet de vérifier fréquemment que toutes ses pièces sont opérationnelles et qu’elle ne pollue pas plus qu’elle ne devrait (à cause d’un filtre défectueux par exemple). En revanche, il est évident que si elle tombe en panne, vous devez immédiatement appeler un réparateur et pas seulement attendre le prochain rendez-vous d’entretien annuel.

Choisissez un vrai fournisseur d’énergie verte

Notre dernier conseil n’est pas vraiment un conseil pour diminuer sa consommation d’énergie, mais plutôt pour en diminuer l’impact écologique. En effet, nous n’avons malheureusement pas tous l’occasion d’installer des poêles à bois ou des chaudières écologiques et économiques, que ce soit parce que l’on est seulement locataire ou que l’on n’a pas la place.

Alors qu’est-ce que l’on peut faire dans ce cas-là ? On peut déjà agir sur son fournisseur d’électricité. Greenpeace a récemment publié la liste des fournisseurs d’électricité vraiment écologiques et cela a permis à beaucoup de particuliers de réaliser que certains fournisseurs n’étaient écologiques que dans leurs publicités.

Comment entretenir soi-même sa chaudière

Comment entretenir soi-même sa chaudière

Disposer d’une chaudière est primordial pour faire face au froid hivernal. Cependant, en tant que système de chauffage, elle a besoin de maintenance et d’entretien périodique pour pouvoir fonctionner normalement. De plus, une chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses. Sans oublier le renforcement de la sécurité pour les habitants. En outre, cet entretien est obligatoire dans certains cas. Grâce à l’intervention d’un professionnel, les économies d’énergie peuvent aller jusqu’à 12%. Il y a différents type de chaudières. Afin d’être en mesure d’effectuer soi-même l’entretien de la chaudière, nous allons voir dans un premier temps l’entretien d’un chauffage central. Puis, dans une seconde partie, nous allons parler de l’entretien de la chaudière à gaz.

L’entretien d’un chauffage central

chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses

chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses

Plus de 50% des foyers en France utilisent le chauffage central. Faire à appel  à un professionnel pour la vérification et l’entretien de sa chaudière peut être coûteuse.  Les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 kW et 400 kW sont concernées par le décret n°2009-649 du 09 Juin 2009. Selon ce décret, les chaudières doivent subir un entretien annuel comprenant des vérifications, des réglages et des actions de nettoyage. La première chose à faire est d’éviter de monter la température jusqu’à la limite maximale. A part cela, la pression de la chaudière doit rester entre 1 et 1,5 bar. Si des petits problèmes surviennent, la lecture de la notice permet de les régler. Si besoin, vous pouvez vous procurer des pièces détachées chaudière pour la rendre encore plus performante. Toutefois, en cas de doute sérieux sur le bon fonctionnement de son système, il vaut mieux contacter rapidement un chauffagiste. Du générateur de chaleur aux radiateurs, divers éléments entrent en jeu pour chauffer toutes les pièces d’une maison. Outre les menus entretiens que les particuliers peuvent faire, le professionnel doit aussi effectuer certaines actions que lui seul est autorisé à faire. Il s’agit entre autres du nettoyage des parties inaccessibles du chauffage, du contrôle des éléments de sécurité et de la vérification des organes de régulation.

L’entretien d’une chaudière à gaz

La chaudière à gaz est aussi un système de chauffage encore largement utilisé en France. L’entretien de ce système de chauffage repose essentiellement sur le nettoyage. Pour un résultat optimal, il est recommandé de s’équiper de produits outillages et entretien
spécialement conçus pour les systèmes de chauffage. Avant de procéder, il est capital que la chaudière n’ait pas été allumée depuis un certain temps. En effet, si elle vient de marcher ou est en cours de fonctionnement, un accident risque fort de se produire. La première chose à faire à d’ôter le capot pour pouvoir dépoussiérer l’intérieur de la chaudière. Une simple brosse à dents permet d’éliminer les résidus susceptibles de gêner le corps de chauffe de la chaudière. La plaque collectrice et le brûleur doivent aussi être soigneusement nettoyés. Si besoin, l’utilisation d’un aspirateur peut être utile pour mieux atteindre les parties accessibles. La veilleuse est un indicateur non négligeable de l’état de la chaudière à gaz, si sa lumière vive est d’une autre couleur que la bleue, il est impératif d’appeler un chauffagiste dans l’immédiat. Effectivement, une lumière rouge, jaune ou orange indique un défaut de combustion qui risque de causer un dommage au matériel et dans le pire des cas, aux occupants de la demeure.

Comment faire des économies de chauffage grâce à la domotique ?

Comment faire des économies de chauffage grâce à la domotique ?

La domotique s’invite petit à petit dans notre quotidien et nos maisons et améliore considérablement notre confort. Pourtant, beaucoup de particuliers sont encore frileux et ne comprennent pas les avantages de ces systèmes. Souvent, ils se laissent convaincre par les économies de chauffages conséquentes que ces installations permettent de faire.

Minimiser sa consommation d’énergie

Un des avantages les plus mis en avant par les constructeurs d’accessoires de domotique, c’est évidemment les économies conséquentes réalisées grâce à l’intelligence des appareils. Par exemple, les thermostats de vos radiateurs s’adaptent désormais bien plus précisément à la météo et aux variations de température pour s’assurer de ne consommer que l’énergie nécessaire au maintien d’une température idéale.

Cependant, la promesse de la domotique, ce n’est pas seulement d’améliorer ce qui existe déjà. Avec ces nouveaux accessoires, votre maison intelligente peut s’adapter à votre emploi du temps pour réchauffer lentement (et donc économiser de l’énergie), votre appartement une heure avant votre retour du travail. Pareil pour la chambre à coucher ! Enfin, si vous décidez de rentrer plus tôt ou plus tard que prévu, vous pouvez simplement allumer ou éteindre vos radiateurs depuis votre smartphone.

Des objets connectés design à la portée de tous

Souvent, avec ce genre de nouvelles technologies, on s’inquiète de leur prix et de l’impact qu’elles auront sur notre intérieur. La marque de domotique Netatmo l’a bien compris et a demandé au célèbre designer Starck de dessiner les produits qu’elle propose. De plus, acheter la domotique Netatmo est tout à fait accessible et la marque a gardé des prix raisonnables.

La marque propose de nombreux produit, comme des thermostats intelligents dont nous vous parlions plus tôt, mais aussi des stations météo connectées. À quoi servent-elles ? Tout simplement à optimiser les dépenses énergétiques de votre maison, mais également de votre jardin en régulant l’arrosage en fonction de la pluie, par exemple.

De nombreux autres avantages

Évidemment, la domotique et la marque Netatmo ne se sont pas cantonnées à l’amélioration du confort domestique des habitants, mais ont également élargi leur champ d’application à la sécurité des domiciles. Évidemment, il y a la sécurité incendie avec des détecteurs de fumée connectés, mais aussi des compteurs électriques de plus en plus intelligents qui permettent de prévenir efficacement les incendies électriques.

Enfin, évidemment, il existe également tout un équipement pour prévenir les risques d’effraction et de cambriolage. Netatmo a, par exemple, développé Welcome, une caméra de surveillance intérieure à reconnaissance faciale, et une caméra extérieure appelée Présence. Les deux peuvent être consultées et dirigées depuis votre smartphone, partout dans le monde. Les thermostats Netatmo, ainsi que leurs anémomètres, sont également très réputés. Il ne vous reste plus qu’à les essayer !