Comment purger vos radiateurs pour une bonne efficacité énergétique ?

Comment purger vos radiateurs pour une bonne efficacité énergétique ?

Vous avez un chauffage central avec des radiateurs et vous avez l’impression qu’il ne chauffe pas assez ? On parle de purge de radiateurs, lorsque l’air a pénétré dans le circuit de chauffage. L’air présent dans le circuit fait que les radiateurs ont des points froids, réduisant ainsi leur efficacité. Vous pouvez purger vos radiateurs vous-même et améliorer de façon considérable l’efficacité de l’ensemble de votre système de chauffage. Voici quelques étapes que vous pouvez réaliser vous-mêmes.

  • 1 – Allumez votre chauffage.

Allumez le chauffage afin que tous les radiateurs de votre maison se mettent en marche. Surtout, évitez de mettre le chauffage au maximum, pour écarter tout risque de brûlure.

N’oubliez pas d’attendre que vos radiateurs soient complètement chauffés avant de passer à la deuxième phase. Vous devez augmenter la pression à l’intérieur du radiateur pour pouvoir expulser l’air.

Découvrez quels radiateurs ont besoin de purge.

Une fois que vos radiateurs sont chauds, posez délicatement la main sur le radiateur du bas vers le haut. S’il est froid sur le dessus et chaud en bas, alors votre radiateur n’est pas rempli d’eau chaude comme il le devrait. Vous devez donc l’évacuer pour que remonte le niveau d’eau chaude.

Une fois que vous avez trouvé les endroits froids, il est temps de passer à la troisième étape et de les purger.

  • 2 – Purger les radiateurs.

Éteignez votre chauffage central. Cela inverse le processus identifié dans la première étape et vous permettra de manipuler les radiateurs sans vous brûler.

Les radiateurs, pour être purgé, nécessitent une clé de radiateur ou un tournevis à tête plate.

À l’aide des gants, puis d’une clé de radiateur ou un tournevis à tête plate, ouvrez le purgeur qui se situe en général tout en haut du radiateur. Nous vous recommandons pour votre sécurité, les gants de travail d’Engelbert Strauss qui sont très solides.

Pour plus de sécurité, tenez la clé ou le tournevis avec un chiffon et disposez d’un autre chiffon prêt à recevoir les gouttes, puis tournez lentement la clé du radiateur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si du gaz s’échappe, vous entendrez un sifflement. Il est conseillé d’utiliser un récipient qu’il faudra placer sous la vis de purge pour récupérer l’eau qui va sortir. Une fois qu’il n’y a plus de gaz, fermez immédiatement la vanne.

  • 3 – Vérifiez la pression du Radiateur.

Une fois la purge terminée, il faut rétablir la pression dans le circuit de chauffage. Vérifiez la pression en regardant la jauge de votre chaudière. Si la pression est trop basse, vous devrez recharger. Vous pouvez y arriver en utilisant le levier ou appuyez sur votre chaudière, connue comme la boucle de remplissage.

Par la suite, vous pouvez bien évidemment lancer un autre « test » pour vérifier si vos efforts ont été couronnés de succès. Allumez simplement votre chauffage, attendez que tous les radiateurs se réchauffent et vérifiez les endroits froids.

Les radiateurs récents sont dotés des purgeurs automatiques. Donc à la moindre apparition de bulles d’air, le système se met en marche automatiquement et l’air est évacué.

C’est tout ! Maintenant vous savez à quel point purger les radiateurs peuvent être simples !

Bien choisir sa une pompe à chaleur pour piscine

Bien choisir sa une pompe à chaleur pour piscine

Pour chauffer l’eau de la piscine, la pompe à chaleur demeure la solution la plus rentable et la plus efficace. Il s’agit d’un moyen simple pour passer des moments de plaisirs lors des baignades. D’un autre côté, elle participe à l’entretien de l’eau en prolongeant sa durée d’utilisation. Il n’est pas nécessaire de comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur pour l’exploiter correctement. Toutefois, il ne faut pas choisir un modèle au hasard. Des caractéristiques sont à prendre en compte selon divers paramètres. Il est par contre difficile de sélectionner entre les différentes marques sans les connaître vraiment.

Les premiers traits à analyser

Si la plupart des gens préfèrent consulter un professionnel pour choisir sa pompe à chaleur de piscine, c’est tout simple qu’il s’agit d’une tâche ardue. En effet, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte et ils importent tous au moindre détail. Cependant, les caractéristiques à étudier peuvent se résumer en ces points?: la réversibilité, la commande déportée, la technologie utilisée et la configuration. Chacune de ses caractéristiques est à choisir selon qu’il s’agisse d’une piscine abritée ou non, le besoin de réchauffer et de refroidir l’eau (réversibilité), selon le volume du bassin, la praticité souhaitée pour le système de commande, la catégorie d’eau utilisée (mer ou ordinaire) et le type de montage (horizontal ou vertical). Certains indicateurs techniques sont importants.
Il s’agit en premier lieu de la puissance de la pompe à chaleur exprimée en kW.
Elle est fonction de 3 facteurs?: la puissance restituée, la montée en température et le couple Pompe à chaleur/Réchauffeur.
Il y a ensuite le débit d’eau en m3/h qui doit être choisi au préalable selon le volume de la piscine. Pour ne pas gêner l’entourage et les séances de baignades, le volume sonore en dB s’avère aussi très important.
Enfin, il y a le coefficient de performance ou le COP qui se traduit par le rapport entre l’énergie thermique fournie et l’énergie électrique consommée.

Les particularités d’une pompe à chaleur

Comme toutes les marques ne sont pas les mêmes, il y en a qui possède plus d’atouts que d’autres. L’option « dégivrage automatique » en constitue un. Elle permet d’éliminer le givre et ainsi prolonger la durabilité de l’appareil. Cette fonction est indispensable surtout pour les piscines employées toute l’année. La performance d’une pompe à chaleur dépend aussi du type d’échangeur. Plus précisément, c’est la qualité du matériau utilisé qui est le plus déterminant. Autant préférer les solutions inaltérables et ne craignent pas les corrosions. Certes, elles vont coûter plus chères mais elles seront beaucoup plus satisfaisantes. Actuellement, la tendance se tourne de plus en plus vers le titane.

Vient ensuite le type de compresseur dont les plus recommandés sont le modèle Scroll et le compresseur rotatif. Il y a aussi le design à piston mais il est de plus en plus abandonné. Pour raison de sécurité et d’optimisation de la production d’eau chaude ou froide, mieux vaut créer un circuit autonome pour brancher une pompe à chaleur. Ses besoins en matière d’énergie ne sont pas les mêmes que l’installation électrique domestique. Pour ce qui en est de l’alignement PAC et pompe de filtration, cela va dépendre surtout de la marque?: POOLEX, PURE PAC, UBBINK, ZODIAC ou autres. Il faut toujours exiger une fiche technique et une notice d’installation/utilisation.

Retrouvez d’excelent modèles de pompes à chaleur pour piscine ici

Le chauffage des bâtiments publiques désormais numérisé

Le chauffage des bâtiments publiques désormais numérisé

D’ici la fin de l’année 2018, les systèmes de chauffage des 1500 bâtiments publiques de la ville de Paris seront gérés par des systèmes informatisés. Un investissement lourd d’environ 15 millions de d’euros qui pourrait permettre de réduire la consommation énergétique du pays.

On dénombre déjà plus de 2000 capteurs qui sont disposés dans les systèmes de chauffage d’écoles, de crèches et autres, dont la ville est en charge. Avant que 2018 ne s’achève, les autorités de la ville certifient qu’il y en aura déjà une dizaine de milliers de ces appareils distribués sur 1500 bâtisses publiques. (voir a ce propos : La consommation électrique moyenne en région parisienne) Des capteurs qui renseigneront en temps et en heure sur le niveau de température, ce qui permettra de contrôler les consommations et d’agir facilement en cas de problème ou de panne. Ce mécanisme de gestion énergétique est le résultat d’un labeur entamé depuis 2016.

Contrôlable à partir de tablettes ou de smartphones

Les gestionnaires de chauffage de Paris ont, tour à tour, reçu une tablette ou un smartphone, qui leur donne la possibilité de contrôler et de manipuler les systèmes de chauffage sans avoir besoin de se déplacer. Cela leur permet aussi de prévoir le matériel requis et indispensable lorsqu’est nécessaire un dépannage manuel. Le document de bord est très chargé et très compliqué, car l’installation de cet équipement est une innovation sur le plan technologique ; affirme Jean-Louis Missika, chargé de l’essor économique et de l’urbanisme à Paris. Ce dernier a fait, le 8 mars dernier, la présentation de ce dispositif qui permet même de réduire la facture énergétique des chauffages central fioul. L’ensemble des données rassemblées seront conservées sur un site unique ; ce qui en facilitera la comparaison et la régulation.

Près de deux millions d’Euros de moins chaque année

Étant donné sa portée, le projet implique plus de 2000 systèmes de chauffage compris dans 3,2 millions de m2. Grande innovation, le projet mené par la société Eiffage Energie est budgétisé à 15 millions d’Euros. Et, d’après les affirmations des autorités parisiennes, ce dernier conduira à économiser au moins 7% sur la facture énergétique de la ville ; ce qui fera 2 millions d’euros par ans.

Cette initiative s’assimile comme l’une des premières pierres permettant d’atteindre les objectifs du plan climat que s’est fixé le pays. Les chaudières qui seront de plus en plus en plus substituées, permettront d’éradiquer les systèmes de chauffage à énergie fossile au profit des types de chauffages de type électrique.

La réussite d’un chauffagiste

La réussite d’un chauffagiste

Interview : La réussite d’un chauffagiste

Présentation

Bonjour, alors pour vous présenter rapidement, vous êtes chauffagiste de profession, vous vous appelez Pierre. Vous allez nous parler de votre implantation réussie dans votre secteur. Tout d’abord, racontez-nous votre histoire.

Bonjour et merci de prendre le temps d’écouter mon parcours. J’ai commencé en tant qu’apprenti chauffagiste quand j’étais encore en formation sur Lyon. Ce métier est très complet et le contact qu’on peut avoir avec la clientèle est très appréciable pour quelqu’un comme moi qui aime rendre service et se sentir utile. A la fin de ma formation, j’avais en main les compétences nécessaires à la création de mon entreprise de chauffagiste. Il a fallu choisir un statut professionnel et faire pas mal de paperasse. Je vous passe les détails car ce n’est pas ça que vous avez envie de savoir aujourd’hui.

Effectivement, ce qui nous intéressse dans cette interview, c’est d’apprendre comment vous avez su réussir aussi bien votre projet. Quel système avez-vous mis en place pour faire grandir votre notoriété et développer aussi rapidement votre société ?

Alors c’est très simple, il y a 3 points à respecter. Ensuite je rentrerai plus dans les détails, mais tout part de là. Dans un premier temps, le plus important, c’est votre qualité de travail. Effectivement, si vous faîtes du mauvais boulot, vous n’arriverez pas à faire progresser votre entreprise. Il faut faire attention à soigner un maximum ses prestations.

Je comprends, il faut être très sérieux pour pouvoir espérer réussir son projet professionnel, surtout dans l’artisanat chauffagiste j’imagine. Puisque c’est un secteur où les mauvais artisans deviennent très vite comme blacklistés par leurs anciens clients.

C’est tout à fait ça. Surtout que tout le monde le sait, notre chiffre vient principalement du bouche-à-oreille. C’est le moyen de communication le plus efficace et le moins cher. Il suffit de faire du bon boulot et les amis et la famille du client vont venir vous voir également car c’est le client qui aura parlé de vous naturellement auprès de son entourage. Il aura parlé du bien qu’il pense de vous et de votre réalisation.

Abon, le bouche-à-oreille prend une si grosse place dans vos canaux de prospection clientèle ? Je ne pensais pas autant. On parlera d’ailleurs après des différents moyens de publicité que vous avez déployés.

Alors ensuite, vient le second point qui est lui aussi très important. Il faut à tout prix être honnête. Un chauffagiste, même s’il fait du très bon boulot, les clients diront du mal de lui s’il essaye de profiter des gens. S’il essaie de masquer ses erreurs sans en parler. Mes relations avec les clients, ce sont tout d’abord des relations de confiance. Sans confiance, on ne peut pas fidéliser ses clients.

La confiance, ça vient après la qualité de travail mais c’est le second pilier du secret de votre réussite. Quelqu’un de très bon mais qui essaye d’arnaquer les clients ne réussira pas aussi facilement. Et inversement, un chauffagiste honnête qui ne maîtrise pas assez bien ses compétences et qui bosse mal, il aura du mal à se créer un carnet client solide. C’est bien ça ?

Vous avez tout compris. Et on en vient au dernier point, la publicité. Alors la publicité c’est très vague. On va parler de la décoration des véhicules de société jusqu’aux moindres détails comme par exemple avoir une plaque de boîte aux lettres personnalisées avec le nom de votre entreprise au propre.

Très bien. Vous allez donc nous parler de vos supports de communication. Quels sont-ils ?

Tout dépend de votre situation, j’ai commencé avec de la publicité par flyer que je distribuais moi même en boîte aux lettres aux voisins de mes premiers clients. C’est une technique assez classique et qui fonctionne pas super-bien car les gens n’aiment pas recevoir de pub dans leur boîte aux lettres. Mais si vous y glissez juste une carte de visite. Vous avez de grandes chances que les gens la garde dans un coin au cas où ils auraient besoin de vos services. C’est plus facile à garder dans un coin qu’un prospectus format A5 et ça fait moins publicité intrusive.

Intrusive ? Qu’entendez-vous par là ?

La subtilité dans la publicité, c’est d’avoir une audience qui a besoin de vos services, de bien cibler les gens qui la reçoivent. Ici dans le cas des distributions en boîtes aux lettres, c’est très aléatoire et les gens peuvent être mécontent car ils n’ont jamais demandé à recevoir votre carte.

Et donc en voyant que cette technique ne portait pas trop ses fruits, vous avez essayé autre chose ?

Je continue parfois de laisser des cartes de visite, mais uniquement à mes clients en leur demandant s’ils en veulent une. Pareil pour le voisinage, si je vois un voisin dans son jardin, je lui demande s’il veut ma carte si je vois qu’il regarde dans ma direction. Les gens sont contents qu’on leur parle.

Vous l’aviez dit, c’est beaucoup de relationnel que d’être un homme de terrain. Parlez-nous de vos méthodes les plus efficaces ?

Les plus efficaces : il est impossible de se passer de la décoration des camions avec votre identité visuelle. Celle-ci se doit d’être bien pensée, facile à mémoriser et si possible avec des couleurs vives pour bien attirer l’oeil sur les utilitaires de l’entreprise.

Les gens vous voient passer en camionnette et ils prennent le numéro ? C’est une façon de se faire connaître très classique mais très efficace alors.

Biensur, les passants prennent parfois le numéro mais c’est surtout lorsque les véhicules sont à l’arrêt, les riverains ont le temps de prendre les coordonnées. Aujourd’hui avec les téléphones smartphone, les gens prennent la photo, c’est rapide et comme ça, en prenant le camion en photo, c’est comme s’ils avaient votre carte de visite dans leur téléphone.

C’est vrai ! Bien pratique d’avoir toujours un appareil photo avec soi dans ces cas là. Et en parlant de technologie, vous faites de la publicité sur internet ?

Oui, c’est aussi une source de client très importante. Mais attention, il faut savoir s’y prendre. Sur internet on peut aussi perdre et gaspiller beaucoup d’argent dans la publicité. Personnellement je fais confiance à une agence de communication qui me gère mes annonces et qui m’informe des statistiques.

Cette agence vous publie des annonces sur quels sites exactement ?

Je paie pour être bien placé sur les moteurs de recherche Bing! et Google sur des mots-clés très ciblés. Sur un service en particulier par exemple la marque d’une chaudière plus le mot réparateur. Sinon on est aussi sur de la publicité géolocalisée sur Facebook. On peut facilement cibler notre clientèle cible dans un rayon de 50 km autour de notre société et comme ça on paie que pour des gens à proximité qui ont un intérêt pour certains de nos services, comme par exemple le chauffage plus les énergies renouvelables.

Impressionnant ! Et pour finir, on aimerait savoir comment vous avez appris tout ça ? Vous avez l’air d’en savoir des choses sur la communication.

J’aime apprendre de nouvelles choses, j’aime savoir comment fonctionnent les choses, surtout quand ça peut m’aider à développer mon business. Sur internet, il y a des tonnes d’informations et j’espère que mon entretien aujourd’hui en aidera d’autres demain à réussir leur projet pro.

Un grand merci pour votre temps et vos astuces.

Pourquoi le gaz naturel est-il si important !

Pourquoi le gaz naturel est-il si important !

Le gaz naturel est l’une des sources d’énergie les plus utilisées de nos jours. C’est un combustible qui a conservé toute son utilité et son importance au fil des ans, et a su rester d’actualité malgré l’avènement de nouvelles sources d’énergie. Quelles sont donc ces particularités qui le rendent si important ? Quel avantage de se chauffer au Gaz ? Eléments de réponse dans les lignes à suivre.

Des réseaux de distribution bien établis

Si ce combustible occupe une place aussi capitale dans les foyers, les entreprises et les collectivités, c’est pour la simple et bonne raison que son utilisation procure bien des avantages. Entre autres, le gaz naturel est l’une des rares sources d’énergie à pouvoir se targuer de bénéficier de réseaux de distribution bien établis. Les réseaux de gaz permettent d’avoir accès à une énergie propre et pratique, ceci sans stockage pour l’utilisateur. De ce point de vue, cette énergie est assimilable à l’électricité : on ne paie la facture qu’après consommation !

La création des réseaux de distribution est conditionnée par l’effectif des clients potentiels. C’est donc en fonction de ce nombre que plusieurs prestataires comme Gazprom Energy proposent aux entreprises, foyers et collectivités locales des offres de gaz naturel adaptées à leurs statuts respectifs, à des tarifs réellement abordables. L’accessibilité des prix est d’ailleurs un autre avantage lié à l’utilisation de ce combustible !

Une source d’énergie bon marché

Il faut effectivement savoir que le coût de cette énergie est indexé sur celui du pétrole. Or, en termes de consommation annuelle, les réserves de gaz sont généralement plus considérables que celles de l’or noir. En conséquence, la facilité de distribution à travers les grands réseaux, et l’idée de sous-produit de l’exploitation pétrolière, permettent au gaz naturel d’offrir des coûts d’utilisation très intéressants.

Cet atout s’illustre fort bien par les chiffres : depuis plusieurs années, le prix du kWh de gaz est environ deux fois moins élevé que celui du fioul. Ainsi, il va sans dire que ce combustible constitue une alternative de premier choix pour réduire les factures d’énergie des habitations et administrations, d’autant plus qu’il possède d’intéressantes propriétés calorifiques !

Une production de chaleur satisfaisante

Du fait de l’importante différence entre son pouvoir calorifique supérieur et celui inférieur, le gaz naturel, utilisé dans de bonnes conditions, offre en effet un meilleur rendement de combustion, en échange d’une consommation moindre. A titre d’exemple, le chauffe-eau électrique est nettement moins rapide que le chauffe-eau au gaz. Avec un système de chauffage basé sur cette source d’énergie, l’eau chaude est obtenue plus rapidement, ce qui permet de réduire la consommation énergétique, et de réaliser de belles économies !

Un combustible écologique

Un autre avantage (et pas des moindres) qui justifie l’importance accordée à cette énergie, c’est son aspect écologique. Et pour cause, il faut savoir que le gaz est un combustible plutôt propre : comparativement à d’autres comme le charbon ou le pétrole, sa combustion est plus facile, et plus complète du fait de son état gazeux. Par conséquent, elle produit beaucoup moins (voire presque pas du tout) d’hydrocarbures imbrulés, et très peu de monoxyde de carbone.

De plus, à quantité de chaleur produite équivalente, la combustion du gaz naturel génère environ 25% moins de CO2  que le pétrole, et environ 45% de moins que le charbon. En termes d’émission de CO2, il participe moins à l’effet de serre et constitue donc une alternative environnementale intéressante, à l’opposé des autres combustibles fossiles.

La commune de Bassins veut céder son chauffage bois

La commune de Bassins veut céder son chauffage bois

En vue de subvenir à ses besoins économiques et de réduire sa consommation énergétique, la commune suisse de Bassins à l’intention de céder ses chauffages à distance à la firme Romande Energie. La contrepartie étant que cette dernière se serve uniquement du bois provenant des forêts du groupe forestier auquel appartient Bassins.

Des raisons financières mises au-devant

En termes de chauffage, la commune joue réellement dans la cour des grands. Pourtant, nous n’avons plus assez de ressources pour l’entretien et le développement de nos mécanismes de chauffage ; affirmait Didier Lohri, le syndic de la Commune. C’est fort de cela que la commune forestière ( voir aussi meilleur bois de chauffage ) a convenu de céder, via un contrat de reprise, ses installations à Romande Énergie. Une mesure qui s’insère dans le cadre de la politique d’assainissement que la commune s’est assignée.

D’ailleurs, ses finances commencent à reprendre de l’allure, après avoir frôlé la catastrophe et risqué de subir la tutelle, il y moins de 2 ans.

Procédure assez compliquée pour une localité dont l’économie est, depuis fort longtemps, basée sur des denrées comme l’eau et le bois.

En 2004, sa piscine, construite avec du bois, était soumise au système de Chauffage central au bois. Des années après, la commune est munie du système de chauffage à distance. Mais aujourd’hui, une partie de la population s’est remis au bois et la commune compte en faire de même, se souciant de ne pas pouvoir remplacer les chaudières qui pourraient être défectueuses, vu leurs états financiers.

La convention que l’exécutif communal et devront signer le 20 mars prochain stipule que l’entreprise devra prendre continuellement en charge la chaufferie et le réseau de chauffage de la commune avec le plus grand soin.

Étant également dans de graves difficultés sur le plan financier, les autorités communales de Burtigny avaient décidé de céder leur installation de chauffage à la SEIC. Il est donc normal que la commune de Bassins en fasse pareil, mais cette fois-ci avec l’entreprise qui lui distribue de l’énergie ; entreprise dans laquelle la commune reste actionnaire et escompte avoir des retours de l’activité de la firme.

De houleuses discussions en approche

Hormis le loyer stipulé par la convention signée avec Romande Energie, bénéficiera de ce que le groupe forestier dont elle fait partie soit le seul fournisseur de bois de chauffage pour lesdits systèmes de chauffage à distance.

Mais le climat politique au sein de la commune paraît un peu tendu depuis la contestation, aux dernières élections, de la légitimité du syndic porteur de ce projet. Les discussions risquent donc être vraiment vives au sein du conseil communal. Mais le syndic continue de penser que ce contrat est une chance qu’il ne faudrait pas rater.