Contrairement à un chauffage à fioul ou à gaz, un poêle à granulés est plus économique et plus écologique. En effet, les combustibles qu’il utilise sont 100% renouvelables. Généralement, ces pellets (granulés) sont recyclés dans le secteur de l’industrie du bois et ne contiennent aucuns résidus chimiques pour accélérer leur combustion.

A part cela, si avant, un poêle à bois ne peut chauffer qu’une seule pièce, grâce à un poêle canalisable, la chaleur qu’il diffuse peut désormais se répartir dans toute la maison.  

Les avantages et inconvénient d’un poêle à granulés

Tout comme n’importe quel dispositif de chauffage, l’usage d’un poêle à granulés comporte des avantages et des inconvénients. De ce fait, avant d’en acheter un, il est primordial de les connaitre.

Les principaux atouts d’un poêle à granulés

Il est tout à fait indéniable que le poêle à granulés est un système de chauffage très économique. Pour évaluer son rendement, il faut se baser sur le Pouvoir Calorifique Inférieur ou PCI. Quand un poêle à granulés produit 100 kWh PCI, la dépense engendrée tourne autour des 5 à 6 euros seulement ce qui est énorme.  

Outre ce rendement, son usage est aussi très pratique car un sac de pellets suffit amplement pour alimenter la chaudière pendant toute une journée. Et côté écologique, même s’il y a une combustion, le poêle à granulés émet très peu de C02 dans l’atmosphère.

source: wikipedia.fr

Concernant son entretien, il est à la fois simple et peu coûteux. En plus de cela, il est également important de noter que par rapport à d’autres chaudières, comme son système de chauffage est à convection, il est assez silencieux.

Les éventuels défauts d’un poêle à granulés

Le premier inconvénient d’un poêle à granulés se repose sur son prix d’acquisition. En effet, il coûte au minimum entre 3000 et 6000 euros. Et pour les poêles haut de gamme, ils peuvent même s’élever jusqu’à 15 000 euros. Comme autre défaut, on peut également citer le marché des granulés qui est souvent instable. Et en plus de la variété de prix, comme la demande est en hausse constamment, il y a parfois risques de rupture de stock. Or contrairement à poêle à buche, il ne prend pas en charge d’autres types de combustibles.

Les variétés de poêle à granulé qu’il faut connaitre

Sur le marché, il existe différents types de poêle à granulés mais les plus courants sont le poêle à convection naturelle, le poêle à convection forcée et le poêle canalisable. Pour le premier et le deuxième, leur seule différence se repose sur l’absence de ventilateur sur celui à convection naturelle. Et pour le troisième, comme il a été cité plus en haut, il est en mesure de rependre la chaleur dans plusieurs pièces.