Sur internet, il y a actuellement un grand nombre d’avis positif sur les pompes à chaleur réversible. Son plus grand avantage, c’est que ce dispositif utilise les calories de l’air ou de l’eau pour les convertir en chaleur ou en fraicheur suivant la saison.

Néanmoins une question revient souvent : qui est plus rentable et plus performant, une pompe à chaleur air/air ou une pompe air/eau ?

Les choses à connaitre sur une pompe à chaleur air/air

Une pompe à chaleur air/air est équipée d’un dispositif extérieur pour capter l’air et un autre à l’intérieur pour diffuser de la chaleur ou de la fraicheur.

Quels sont ses avantages

Le premier atout d’une PAC air/air, c’est qu’elle ne nécessite pas trop de coût au niveau de l’exploitation que de l’entretien. Aussi, il offre également la possibilité de moduler la température dans chaque pièce de la maison.

A elle des inconvénients ?

Les limites de la PAC air/air se repose principalement sur ses fonctionnalités. En effet, elle ne produit que de la chaleur ou  de la fraicheur et ne peut en aucun cas chauffer l’eau.  A part cela, elle est également très dépendante du climat car elle n’est pas réellement fonctionnelle que lorsque la température est relativement basse.

Côté fiscal elle a aussi des mauvais points car elle est soumise à une TVA normale. Aussi, contrairement à d’autres dispositifs, elle ne bénéficie pas de crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE.  

Qu’en est il de la pompe à chaleur air/eau ?

Contrairement à une PAC air/air, la PAC air/eau utilise l’eau pour conduire l’air chaud ou froid capté par l’unité extérieur de la pompe. Toutefois, tout comme l’air la PAC air/air, elle utilise aussi du fluide frigorigène.

 Ses principaux atouts

L’avantage de cette pompe à chaleur, c’est qu’il est avant tout facile à mettre en place. A part cela, sur le long terme, elle permet également de faire des réelles économies d’énergie. Enfin, contrairement à la PAC air/air, elle jouit d’un crédit d’impôt.

Ses éventuels défauts

Le plus grand défaut de la PAC air/eau, c’est qu’elle n’est plus fonctionnelle dès que la température est négative. A cet effet, il faut impérativement la coupler avec une chaudière pour éviter tout désagrément en hiver. Comme autre inconvénient, l’usage d’un PAC air/eau pourrait parfois être gênant car son système de ventilation émet beaucoup de bruit.

Que choisir entre les deux ?

Si vous habitez dans une zone froide comme le Nord de la France, la PAC air/air rapporte plus rentabilité. Par contre si vous êtes dans le Sud, il vaut mieux opter pour la PAC air/eau.