L’usage d’un poêle à pellets comme chauffage d’appoint ne date pas d’hier. En effet c’est à partir des années 90 qu’il a commencé à être exploité. Mais, c’est depuis 2002, que les productions en masse ont débuté.

A partir de cette date, jusqu’à nos jours, les faits sont indéniables, le poêle à granulés n’est pas seulement économique, mais il propose également une chaleur de qualité. N’émettant aucune fumée, la chaleur qu’il diffuse rappelle pourtant les vielles cheminées en bois.  

Un poêle à pellets est la fois réglable et autonome

Contrairement, à un chauffage en bois qu’il faut alimenter au moins toutes les trois heures, le poêle à pellet peut entièrement être autonome car il dispose d’un réservoir. A part cela, il pourrait aussi être réglable. Parmi les astuces à savoir sur ce propos, il y a le réglage du débit des pellets et la régulation de la vitesse de l’admission d’air. A partir de cette méthode, on peut adoucir ou augmenter la chaleur qu’il diffuse. Pour les modèles les plus évolués (poêles à granulés connectés), il est même possible d’effectuer le réglage à partir d’un smartphone.

Le pellet est économique et neutre en carbone

Avant tout, le rendement d’un pellet est de 90% et peut être encore plus suivant la marque du poêle. Cela voudrait donc dire que moins de 10% de l’énergie qu’il produit seulement sont perdues. A part cela,  contrairement à d’autres types de chauffage (gaz, fioul, bois et électricité), on peut très bien réaliser une économie de près 30% avec un poêle à granulés surtout si le logement est bien isolé.

Au niveau de l’acquisition, il offre aussi plus d’avantage car il ouvre bel et bien à un crédit d’impôt de 30% plus un taux de TVA réduit de 5.5%. Et côté exploitation, le Pellet-Premium ne coûte plus actuellement cher. L’avantage de ce combustible par rapport au pellet d’entrée de gamme, c’est qu’il ne contient aucun résidu chimique.

Enfin sur le plan écologique, il a été prouvé qu’il est neutre en carbone. Le taux de CO2 qu’il émet quand il est en marche est directement absorbé par les arbres.

crédit: wikipedia.org

Le poêle à granulés ne sert pas seulement pour un chauffage d’appoint

Depuis qu’il a été commercialisé, le poêle à pellet est surtout utilisé pour le chauffage d’appoint. Mais actuellement, il peut désormais servir de chauffage central. Bien plus économique que le gaz et l’électricité, il est en mesure de chauffer l’intégralité d’une maison y compris la production d’eau chaude. Egalement appelé poêle hydro, pour réduire encore plus son coût d’exploitation, il est conseillé d’opter pour les pellets en vrac qu’en sac.