Le chauffage est ce qui engendre une des plus grosses dépenses énergétiques dans un logement. Selon les études de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le chauffage représente pas moins de 75% des dépenses énergétiques d’un foyer français. Alors comment faire pour réduire ces dépenses liées au chauffage ? Voici dix astuces pour vous aider.

L’isolation

C’est certainement ce qui fait dépenser le plus d’énergie, l’isolation. Il est notamment préférable de fermer les volets la nuit, afin de garder la chaleur, lors des moments où le chauffage est actif. Cela permettra d’isoler au mieux les pièces concernées. Cette action est d’autant plus importante quand vous avez des volets roulants, car ils ont une meilleure isolation que les volets à battants. Vous pouvez aussi installer des rideaux épais, qui permettent de préserver la chaleur. Autre petit conseil concernant l’isolation, les joints sur les portes et fenêtres. Il faut vérifier qu’ils sont encore utiles et ne laissent pas passer l’air. Sinon, cela vous fera perdre de la chaleur, inéluctablement.

Optimiser le chauffage

Il faut penser à libérer les dispositifs de chauffage. C’est-à-dire enlever les meubles qui pourraient obstruer la diffusion de la chaleur, par exemple. Sinon, vous pourriez ne pas ressentir la chaleur se dégageant du chauffage et de ce fait, augmenter inutilement ce dernier. Vous pouvez procéder à l’installation d’un film isolant, ce dernier propulsant la chaleur dans la pièce et non pas vers les murs.

Faire une programmation du chauffage

Afin de faire des économies de chauffage, vous pouvez le programmer. Cela veut dire que vous pouvez choisir des heures dans la journée où le chauffage sera activé. Si vous êtes absent la journée, cela vous permettra de ne pas faire chauffer le logement pendant la journée, sachant que vous ne pourrez pas en profiter. De plus, cela vous donne l’opportunité de mettre une température ambiante dans chacune des pièces.

Chauffer à la température adéquate

Il est conseillé de chauffer à 19/20°c les pièces à vivre et 17°c pour ce qui est des chambres. Il est inutile de chauffer les pièces au-delà de ces températures. Cela vous permettra sans nul doute de faire des économies d’énergie et sur votre facture. Par ailleurs, si jamais vous vous absentez quelques jours en hiver, laissez la température aux alentours des 12°c. Les canalisations ne gèleront pas.

S’adapter à la modernité

La technologie n’ayant de cesse d’évoluer, c’est peut-être une bonne chose pour vous. Il existe des éléments comme le diffuseur de chaleur qui peut s’avérer intéressant à acheter. C’est un accélérateur pour la diffusion de chaleur dans une pièce. Autre accessoire, le sèche-serviettes, qui permet de faire sécher rapidement les serviettes, mais aussi de chauffer la salle de bain lorsque vous l’occupez.

Ouvrir les portes au moment venu

Vos radiateurs émanant de la chaleur, il est nécessaire de fermer les portes de vos pièces. Vous pourrez, par ce biais, confiner la chaleur dans les pièces et donc ne pas avoir à augmenter la chaleur des radiateurs.

Entretenir les équipements de chauffage

Pour que la chaleur soit bonne et sans surconsommation, il faut aussi penser à bien entretenir les équipements de chauffage. C’est donc pour cela qu’il faut, régulièrement, nettoyer les radiateurs. Pour les chaudières, il faut un entretien annuel, réalisé par un professionnel. Une chaudière mal entretenue peut vous faire consommer 10% d’énergie en plus.

Investir dans des équipements performants

Il existe de nouveaux moyens de se chauffer, qui sont plus écologiques mais aussi économiques. Par exemple, il peut s’agir de pompes à chaleur, de puits canadien, d’énergies solaire ou encore de poêles à bois. Évidemment, ces installations dépendent du budget, de votre localisation, etc. Mais vous pouvez bénéficier d’aides de l’état (crédits d’impôt), lorsque vous réalisez des travaux à portées écologiques.

L’isolation naturelle

L’isolation est évidemment importante. Le fait que vos fenêtres, portes, murs et autres parties de votre logement soient bien isolés est donc primordial. Désormais, il est possible d’acheter des isolants provenant de matières naturelles.

Le choix du fournisseur

Forcément, le choix du fournisseur d’énergie induira aussi les dépenses liées au chauffage. Depuis 2007, le marché de l’énergie s’est libéralisé et donc de nombreux fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition. Ces derniers proposent des offres très compétitives et qui sont moins chères que le tarif réglementé commercialisé par les fournisseurs historiques.