Alors que la question du changement climatique se fait de plus en plus pressante face au développement de la crise écologique, réduire sa consommation d’énergie est devenu un impératif. Évidemment, il n’est pas question de stigmatiser les particuliers dont la responsabilité est bien inférieure à celle des industriels, mais simplement de vous aider à réduire l’impact de votre consommation, pour la planète et pour économiser votre argent.

Des solutions de chauffage écologiques

En matière de chauffage, il existe des solutions plus ou moins écologiques. L’avantage, c’est que la majorité de ces solutions écologiques sont également des solutions plus économiques. L’une des plus connues d’entre elles, c’est évidemment le poêle à bois. S’il filtre correctement ses émissions, c’est un moyen de chauffage écologique et économique.

En effet, le bois est une ressource renouvelable par excellence, qui ne coûte pas très cher et qui compense les émissions de CO2 nécessaire pour son acheminement grâce à tout le CO2 absorbé par l’arbre auquel il appartenait avant. En revanche, il faut choisir un poêle labellisé « flamme verte » pour être sûr qu’il filtre les particules fines dangereuses émises par la combustion.

Entretenir ses installations

Il existe également des chaudières à bois, ou à granulés, qui vous permettent de chauffer toute votre maison avec cette ressource. En revanche, s’il n’est pas difficile de trouver un professionnel du dépannage de chaudière, il vaut mieux entretenir son installation plutôt que de la faire réparer. Non seulement c’est plus économique, mais c’est également plus écologique.

En effet, entretenir une chaudière permet de vérifier fréquemment que toutes ses pièces sont opérationnelles et qu’elle ne pollue pas plus qu’elle ne devrait (à cause d’un filtre défectueux par exemple). En revanche, il est évident que si elle tombe en panne, vous devez immédiatement appeler un réparateur et pas seulement attendre le prochain rendez-vous d’entretien annuel.

Choisissez un vrai fournisseur d’énergie verte

Notre dernier conseil n’est pas vraiment un conseil pour diminuer sa consommation d’énergie, mais plutôt pour en diminuer l’impact écologique. En effet, nous n’avons malheureusement pas tous l’occasion d’installer des poêles à bois ou des chaudières écologiques et économiques, que ce soit parce que l’on est seulement locataire ou que l’on n’a pas la place.

Alors qu’est-ce que l’on peut faire dans ce cas-là ? On peut déjà agir sur son fournisseur d’électricité. Greenpeace a récemment publié la liste des fournisseurs d’électricité vraiment écologiques et cela a permis à beaucoup de particuliers de réaliser que certains fournisseurs n’étaient écologiques que dans leurs publicités.