Les poêles à bois et les poêles à granulés sont des installations de chauffages économiques et écologiques. Elles permettent de se chauffer à moindre coût et une installation moderne permet également de réduire drastiquement l’impact environnemental de ce chauffage. Résultat, dans le cadre de la transition énergétique, il est possible d’obtenir des aides financières de l’État pour installer à poêle à bois chez soi.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro sur dix ans est l’une des aides les plus utiles et les plus efficaces, parce qu’elle vous permet d’installer votre poêle immédiatement, même si vous n’avez pas les moyens. Résultat, votre poêle est en partie remboursé par les économies que vous faites dès qu’il est installé. En plus, comme son nom l’indique, le PTZ ne vous coûtera rien en intérêts.

Pour obtenir ce prêt, dont les intérêts sont remboursés par l’État et non pas par vous, il faut pouvoir justifier auprès de la banque qu’ils seront réalisés par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et que votre poêle respectera les normes écologiques en vigueur. En plus, vous devez impérativement réaliser les travaux pour lesquels vous avez emprunté dans les trois années qui suivent l’obtention du PTZ.

Le crédit d’impôt

Prenez le temps de choisir votre poêle, sur My Poele par exemple, parce que s’il est labellisé flamme verte et qu’il est installé par un artisan labellisé RGE, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt s’élevant jusqu’à 30 % du montant des travaux. En revanche, la dépense est plafonnée à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple. Vous pourrez rajouter 400 € par personne à charge (200 dans le cas d’une garde alternée).

Sachez également que l’installation d’une solution de chauffage écologique et économique comme un poêle à bois ou un poêle à granulés vous donne accès à une réduction de la TVA à 5,5 %. Effectivement, la TVA est déjà toujours diminuée à 10 % en cas de travaux visant à améliorer le logement et elle est encore plus diminuée quand c’est pour remplir un objectif écologique.

La subvention de l’ANAH

L’ANAH, c’est l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat et elle est en mesure de subventionner certains de vos travaux s’ils sont liés à l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. En revanche, pour obtenir cette subvention, il faut remplir certains critères qui excluent automatiquement certains propriétaires.

D’abord, le logement en question doit dater d’au moins 15 ans, il doit être la résidence principale du propriétaire qui doit également s’engager à y habiter pendant les 6 années qui suivent la réalisation des travaux. Enfin, les travaux doivent être réalisés par des professionnels et la facture hors-taxes doit dépasser les 1500 €.