Chaudière au gaz pour un instalation chauffage centralLe chauffage central : Quel types de chaudière et quel modèles de chaudière choisir. Si vous pouvez vous raccorder sur le gaz naturel dit « gaz de ville », c’est un plus ; sinon vous devez pensez à l’installation d’une citerne pour alimenter votre chaudière en gaz. Voyons le type de chaudière à gaz et les modèles disponible sur le marché et quelle chaudière à gaz choisir :

La chaudière à gaz basse température

La chaudière au gaz basse température, vous en trouverez de différentes puissances ce qui permet d’être accessible à tous les appartements ou maisons (neuves ou anciennes). Son principe est de chauffer l’eau pour les radiateurs ou les planchers chauffants à une température de 40° environ, ce qui procure de réelles économies en préservent le confort.

Elles sont également associées à la production d’eau chaude sanitaire. Cette chaudière gaz est idéale pour les constructions neuves ou si vous ne disposez pas d’une installation avec des radiateurs anciens.

Les modèles des chaudières gaz à condensation récupère la chaleur des fumées

La différence avec une chaudière au gaz classique, c’est l’utilisation d’une technologie qui récupère la fumée de consommation de gaz pour la réutiliser en récupérant la vapeur d’eau qu’elle contient naturellement. Économiques par ce principe, les chaudières à condensation fournissent de la chaleur avec une moindre consommation de gaz pour un rendement équivalent.

La chaudière gaz à combustion pulsatoire

C’est une chaudière à gaz, peu connue du grand public rien d’étonnant, car le nom en lui-même ne nous incite pas à en connaître la technique. Le système est pourtant facile à comprendre.

Ce type de chaudière  dit « pulsatoire » est alimentée comme les autres au gaz, mais elle ne possède pas de brûleur, mais une chambre de combustion qui reçoit un mélange de gaz-air qui une fois enflammé produit un gaz de combustion qui servira à produire la chaleur.

Ces gaz de combustion passent dans des tuyaux en spirale qui baignent dans un liquide de chauffage. L’échange de température provoque une dépression qui est utilisée pour dégager la chaleur nécessaire à votre chauffage, en relançant le cycle air-gaz nécessaire à la combustion.( D’où le nom de combustion pulsatoire)
L’idée de recycler la chaleur de combustion est maintenant l’argument de vente car elle engendre le recyclage des gaz brulés ce qui engendre une réelle performance.

La chaudière gaz sortie ventouse

Vous envisager de modifier votre maison en créant ou aménageant une nouvelle pièce, cette chaudière à sortie ventouse au gaz peu vous intéresser.
En voici le principe : Elle se fixe au mur dans une pièce, avec un tuyau qui accède à l’extérieur au travers d’un mur de votre habitation. C’est ce tuyau qui  évacue les fumées de combustion et qui dans le même temps sert d’arrivée d’air extérieur pour la combustion. Plus besoin de grande colonne qui monte sur votre toit pour l’évacuation des gaz brûlés.

Chaudière micro-cogénération ECS + électricité

Cette nouvelle technologie particulièrement performante permet de fournir le chauffage, l’eau chaude sanitaire  (ECS) et la production d’électricité pour une maison individuelle. Ainsi, la chaudière cogénération est le résultat de l’intégration d’une micro-cogénération dans une chaudière performante.

Comme une chaudière à condensation classique, la chaudière gaz à micro-cogénération permet de répondre à la totalité des besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire du logement.

Cette chaudière possède alors les mêmes atouts que la chaudière individuelle classique (fiabilité, performance, économie) avec l’avantage supplémentaire d’une production domestique d’électricité.

De plus, la chaudière micro-cogénération ne prend pas plus de place qu’une chaudière à condensation et s’installe de la même manière.