La gamme de chaudières qui composent le système de chauffage central proposée par les constructeurs s’est élargie depuis quelques années. La remontée des prix de l’énergie fait que les modes de chauffage tel que le bois refont leur apparition. Tandis que les chaudières à gaz au fioul, électrique ou aux granulés de bois se font de moins en moins gourmandes en consommation d’énergie. Quelle chaudière choisir pour faire des économies d’énergies.

Quelle chaudière choisir : bois, électricité, gaz  fioul ?

Quelle chaudière choisir et quelle énergie choisir en termes de rendement et facture énergétique entre le bois, l’électricité, le gaz et le fioul ? Voici un tour d’horizon des différentes chaudières fioul, gaz, bois, granulés, électrique et cogénération.

Votre chauffage central se doit d’avoir une quelque soit son combustible pour obtenir un rendement optimal. Le choix du combustible peut être libre pour certains et contraint pour d’autres. Alors que tous les territoires ne sont pas fournis en gaz de ville, de la même façon qu’il est inenvisageable aux propriétaires d’appartement de choisir une chaudière au fioul, pour peu que vous ayez le choix, comparez le prix des énergies.

La chaudière cogénération production de chaleur et d’électricité

Chaudière cogénération produire chaleur et électricitéUne chaudière cogénération fonctionne selon un système permettant de produire simultanément de la chaleur pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire tout en produisant de l’électricité.

Elle peut donc alimenter les radiateurs de votre maison ou un plancher chauffant. On la trouve aussi bien au sol qu’en murale.

Le principe de la chaudière cogénération vous permet donc tout en assurant le chauffage de produire de l’électricité avec une chaudière. (Un moteur entraîne le fonctionnement d’un générateur produisant le courant électrique)

Celle-ci peut être raccordée au compteur électrique avec un contrat pour la revente d’électricité ou produire du courant pour votre consommation personnelle faisant ainsi baisser votre consommation électrique. Avantage non négligeable, votre chaudière cogénération diminuera fortement vos dépenses de chauffage central si la production électrique est revendue à EDF. Il est intéressant de savoir que ce type de chaudière continue à fonctionner de manière autonome même en cas de coupure de courant.

Aussi appelée électrogène ou micro cogénération elle peut fonctionner au gaz naturel, au bois, mais aussi au fioul.

Choisir un chaudière électrique

Les chaudières électriquesSelon notre étude sur les prix des énergies, l’électricité est avec le gaz propane l’énergie la moins rentable au kWh. Cependant le faible coût et sa simplicité de pose et d’entretien méritent que l’on s’y intéresse.

Pouvant être installées à peu près n’importe où, les chaudières électriques sont compactes et plus silencieuses que les autres modèles. Elles présentent bon nombre d’avantages.

Pas d’évacuation de fumée, aucune vapeur, aucun gaz brûlé donc pas de conduit de cheminée à installer. Elles offrent une excellente rapidité de chauffe et elles ne nécessitent pas de contrat d’entretien.

Toutefois elles ont aussi des inconvénients comme la consommation d’électricité. En effet, selon votre surface à chauffer et votre équipement sanitaire, la facture électrique peut vite s’envoler. Pour preuve, peu de chaudières électriques bénéficient de crédit d’impôt. Par conséquent, privilégiez ce type de matériel pour une petite surface habitable.

Choisir sa chaudière au fioul

Chauffage central avec chaudière au fioulCe combustible n’est plus à la mode depuis l’arrivée du gaz de ville. On lui reproche d’être cher, pourtant les chaudières fioul d’aujourd’hui n’ont rien de commun avec l’ancienne génération.

Les progrès concernent à la fois le combustible, mais aussi les chaudières nouvelles génération à condensation ou basse température. Le principal inconvénient est l’approvisionnement car vous devez disposer d’une cuve à l’extérieur de votre maison. D’autre part, vous êtes tributaire d’une énergie provenant souvent de pays dont la stabilité politique influe fortement sur les cours du pétrole. Pour cette raison, c’est surtout à la campagne, quand les habitations ne peuvent être desservies au gaz naturel, que l’on rencontre ce moyen de chauffage.

Le fonctionnement est identique aux autres chaudières : le fioul approvisionne un brûleur. La chaudière vous permet de chauffer à la fois vos radiateurs, mais aussi l’eau chaude sanitaire.

Si vous choisissez ce mode de chauffage central, le contrat de maintenance doit être choisi de manière rigoureuse afin d’éviter le manque d’entretien. N’hésitez jamais à prendre un contrat 24/24 si vous avez des enfants. La qualité du fuel livré n’étant pas toujours constante, évitez les désagréments d’un incident pendant un week-end.

Comme pour les chaudières au gaz, vous trouverez des chaudières à condensation au fioul. Le principe est toujours le même, la fumée est réutilisée pour que sa chaleur soit récupérée dans le but de donner un meilleur rendement, pour une consommation moindre.

Chaudière à bois et à granulés quelle chaudière choisir ?

chaudiere au bois et granulés à gazéificationLe prix des énergies fait que les fabricants ont remis au goût du jour les chaudières à bois bûches et ont développé les chaudières à granulés aussi nommés à pellets.

La chaudière à bois a pour principal inconvénient de ne pas être automatique, elle fonctionne sur le même principe que l’insert bouilleur. Pourtant il existe la possibilité d’automatiser le remplissage du foyer mais le coût financier d’une telle installation est réservé à l’industrie. Toutefois les constructeurs comme les fabricant de poêles à boisont développé des équipements économiques et performants comme les chaudières à gazéification.

A contrario, les chaudières à granulés de bois sont autonomes dans leur fonctionnement. Le seul désagrément est de remplir la cuve dans l’année pour maintenir en état de fonctionnement le chauffage central. L’avantage majeur du granulé de bois est qu’il est compacté, déshydraté et comprimé et donc exempt de toute humidité, ce qui permet une combustion presque complète, il n’y a presque plus de cendres.

Par contre, on retrouve le problème du stockage et de l’approvisionnement. Pour une tonne, le volume représente un mètre cube. Pour les pellets, il est possible de remplir une cuve qui est accolée à la chaudière et qui une fois remplie, alimente au fur et mesure de la consommation, les granulés de combustion.

Quelle chaudière Gaz choisir ? Chaudière gaz de ville et butane

Chaudière au gazLes fabricants de chaudière au gaz ont développé des produits robustes et économiques dotés d’un haut rendement. Comme pour les autres corps de chauffe destinés à produire de l’énergie, on trouve une gamme de chaudières à gaz à condensation, à basse température et même des chaudières gaz à combustion pulsatoire.

Le gaz de ville est une alternative intéressante pour les habitats raccordés à cette énergie car selon notre comparaison des prix des énergies, il est encore bon marché. En revanche, le gaz butane est financièrement moins économique et demande à être stocké dans une citerne.

Certains modèles de chaudière au gaz sont dotés d’un tuyau qui évacue les fumées de combustion. Évitant ainsi la mise en place d’un conduit de cheminée. Cela reste pratique pour une installation en appartement ou fixé au mur. On dit alors que ces chaudières ont une sortie ventouse.

Choisir une chaudière à condensation

Les chaudières à condensation connaissent aujourd’hui un réel succès, toujours grandissant. Elles permettent de réaliser des économies de combustible allant jusqu’à 30%. L’achat et l’installation d’une chaudière à condensation peut à première vue sembler onéreux. Cependant, à long terme, ce coût est rapidement amorti.

Entretenir sa chaudière

Quelque soit le type de chaudière que l’on aura choisi,dans le cadre d’une maintenance préventive, une chaudière doit être nettoyée, et contrôlée et ses réglages vérifiés. L’entretien de sa chaudière  annuel reste indispensable pour que votre assurance