La laavantage laine de roche isolation maisonine de roche proposée est l’isolant naturel par excellence pour isoler sa maison .

Fabriquée à partir de roche volcanique, les transformations qu’elle subit ensuite lui confèrent les performances énergétiques fondamentales qu’elle gardera tout au long de son cycle de vie.

Avantage de la laine de roche

Voici pourquoi choisir la laine de roche pour isoler sa maison. Aussi bien les combles que les mures de la maison.

Protection incendie  Les performances de la laine de roche sont exceptionnelles lorsqu’il s’agit d’étudier son comportement au feu.  La laine de roche est non combustible (Euroclasse A1).

Meilleur isolant thermique : Protection contre les variations thermiques d’hiver et d’été. Grâce à sa structure enchevêtrée, la laine de roche  emprisonne un air sec et stable qui atténue à l’extrême les échanges thermiques entre faces froides et chaudes.

Meilleur isolant acoustique : Protection contre le bruit, la laine de roche favorise une isolation et une absorption acoustique optimale. Les rapports d’essais, effectués dans des laboratoires accrédités, attestent des performances acoustiques de la laine de roche. Ces performances répondent notamment aux exigences de la Nouvelle Réglementation Acoustique.

Protection contre les dommages de l’eau : La laine de roche présente une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Elle n’est pas altérée sous l’effet d’éventuelles condensations de la structure même du bâtiment.

Préservation de l’environnement : La laine de roche écologique ? La laine de roche est non nocive et contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La laine de roche et la santé publique : La laine de roche proposée est conforme aux exigences en matière de santé publique :  La laine de roche  est composée à plus de 98 % de roche naturelle bénéficie de l’exonération de la classification cancérogène.

Durabilité dans le temps de la laine de roche

Le tassement de la laine de roche est négligeable. Elle résiste à l’humidité, aux micro-organismes et ne contient pas de cellulose (durée de vie de 50 ans).

Résistance au vent 

La laine de roche ne subit pas de déplacement dans le comble. Les essais (vent à 126 km/h) réalisés au CSTB montrent que l’intégrité de l’isolation est conservée.

Les étapes de la mise en œuvre

  1. Accès au chantier et reconnaissance des combles
  2. Entourage de la trappe d’accès
  3. Repérage du chantier
  4. Traitement des dispositifs électriques, boîtiers de dérivation, spots, transformateurs…
  5. Pose des piges pour la mesure de l’épaisseur d’isolant lors du soufflage.
  6. L’application par soufflage est performante. Les nodules de laine passent partout. C’est la fin des ponts thermiques trop fréquents lors d’une isolation en rouleaux et l’assurance d’isoler toute la surface du comble.
  7. Contrôle de conformité à l’aide de la jauge normalisée
  8. Le feuillet blanc de la fiche contrôle chantier ainsi que les étiquettes des sacs utilisés (traçabilité) sont agrafés sur la charpente en fin de chantier

Les certifications de la laine de roche

Réaction au feu Euroclasse A1 (incombustible) : rapport de classement du CSTB n° RA05-0210

Résistance au vent (126 km/h) : rapport d’essai CSTB n° EN6CAPE 05.115C-VO

La laine de roche  bénéficie d’un avis technique (CSTB n° 20/05-88) : un gage de qualité

Résistance thermique : contrôlée et attestée par l’ACERMI (Association de Certification des Matériaux Isolants), organisme officiel de certification. Cette certification vous permet de bénéficier du crédit d’impôt (de 25 à 40 % du montant total facturé)

Produit non cancérogène : Certification EUCEB (European Certification board for Mineral Wool Product).

CE (NF EN 13162) : atteste que le produit est conforme aux exigences essentielles de la Directive Européenne des Produits de construction.

Certification Keymark : cette marque volontaire européenne certifie la qualité et les performances déclarées par des contrôles permanents par l’ACERMI.

Bon à savoir Le soufflage de la laine de roche se fait uniquement sur combles perdus et accessibles. On conserve toujours l’ancienne isolation. Vérifier le bon état du plancher & veiller à ce que les combles ne soient pas encombrés.

Important ! Depuis le 1er janvier 2009, les frais de main d’œuvre sont intégrés au crédit d’impôts (uniquement pour l’isolation des combles). Cela signifie que le crédit d’impôts s’applique sur le montant total facturé (Matériau + main d’œuvre).

Voir aussi les autres types d’isolants thermique