Interview : La réussite d’un chauffagiste

Présentation

Bonjour, alors pour vous présenter rapidement, vous êtes chauffagiste de profession, vous vous appelez Pierre. Vous allez nous parler de votre implantation réussie dans votre secteur. Tout d’abord, racontez-nous votre histoire.

Bonjour et merci de prendre le temps d’écouter mon parcours. J’ai commencé en tant qu’apprenti chauffagiste quand j’étais encore en formation sur Lyon. Ce métier est très complet et le contact qu’on peut avoir avec la clientèle est très appréciable pour quelqu’un comme moi qui aime rendre service et se sentir utile. A la fin de ma formation, j’avais en main les compétences nécessaires à la création de mon entreprise de chauffagiste. Il a fallu choisir un statut professionnel et faire pas mal de paperasse. Je vous passe les détails car ce n’est pas ça que vous avez envie de savoir aujourd’hui.

Effectivement, ce qui nous intéressse dans cette interview, c’est d’apprendre comment vous avez su réussir aussi bien votre projet. Quel système avez-vous mis en place pour faire grandir votre notoriété et développer aussi rapidement votre société ?

Alors c’est très simple, il y a 3 points à respecter. Ensuite je rentrerai plus dans les détails, mais tout part de là. Dans un premier temps, le plus important, c’est votre qualité de travail. Effectivement, si vous faîtes du mauvais boulot, vous n’arriverez pas à faire progresser votre entreprise. Il faut faire attention à soigner un maximum ses prestations.

Je comprends, il faut être très sérieux pour pouvoir espérer réussir son projet professionnel, surtout dans l’artisanat chauffagiste j’imagine. Puisque c’est un secteur où les mauvais artisans deviennent très vite comme blacklistés par leurs anciens clients.

C’est tout à fait ça. Surtout que tout le monde le sait, notre chiffre vient principalement du bouche-à-oreille. C’est le moyen de communication le plus efficace et le moins cher. Il suffit de faire du bon boulot et les amis et la famille du client vont venir vous voir également car c’est le client qui aura parlé de vous naturellement auprès de son entourage. Il aura parlé du bien qu’il pense de vous et de votre réalisation.

Abon, le bouche-à-oreille prend une si grosse place dans vos canaux de prospection clientèle ? Je ne pensais pas autant. On parlera d’ailleurs après des différents moyens de publicité que vous avez déployés.

Alors ensuite, vient le second point qui est lui aussi très important. Il faut à tout prix être honnête. Un chauffagiste, même s’il fait du très bon boulot, les clients diront du mal de lui s’il essaye de profiter des gens. S’il essaie de masquer ses erreurs sans en parler. Mes relations avec les clients, ce sont tout d’abord des relations de confiance. Sans confiance, on ne peut pas fidéliser ses clients.

La confiance, ça vient après la qualité de travail mais c’est le second pilier du secret de votre réussite. Quelqu’un de très bon mais qui essaye d’arnaquer les clients ne réussira pas aussi facilement. Et inversement, un chauffagiste honnête qui ne maîtrise pas assez bien ses compétences et qui bosse mal, il aura du mal à se créer un carnet client solide. C’est bien ça ?

Vous avez tout compris. Et on en vient au dernier point, la publicité. Alors la publicité c’est très vague. On va parler de la décoration des véhicules de société jusqu’aux moindres détails comme par exemple avoir une plaque de boîte aux lettres personnalisées avec le nom de votre entreprise au propre.

Très bien. Vous allez donc nous parler de vos supports de communication. Quels sont-ils ?

Tout dépend de votre situation, j’ai commencé avec de la publicité par flyer que je distribuais moi même en boîte aux lettres aux voisins de mes premiers clients. C’est une technique assez classique et qui fonctionne pas super-bien car les gens n’aiment pas recevoir de pub dans leur boîte aux lettres. Mais si vous y glissez juste une carte de visite. Vous avez de grandes chances que les gens la garde dans un coin au cas où ils auraient besoin de vos services. C’est plus facile à garder dans un coin qu’un prospectus format A5 et ça fait moins publicité intrusive.

Intrusive ? Qu’entendez-vous par là ?

La subtilité dans la publicité, c’est d’avoir une audience qui a besoin de vos services, de bien cibler les gens qui la reçoivent. Ici dans le cas des distributions en boîtes aux lettres, c’est très aléatoire et les gens peuvent être mécontent car ils n’ont jamais demandé à recevoir votre carte.

Et donc en voyant que cette technique ne portait pas trop ses fruits, vous avez essayé autre chose ?

Je continue parfois de laisser des cartes de visite, mais uniquement à mes clients en leur demandant s’ils en veulent une. Pareil pour le voisinage, si je vois un voisin dans son jardin, je lui demande s’il veut ma carte si je vois qu’il regarde dans ma direction. Les gens sont contents qu’on leur parle.

Vous l’aviez dit, c’est beaucoup de relationnel que d’être un homme de terrain. Parlez-nous de vos méthodes les plus efficaces ?

Les plus efficaces : il est impossible de se passer de la décoration des camions avec votre identité visuelle. Celle-ci se doit d’être bien pensée, facile à mémoriser et si possible avec des couleurs vives pour bien attirer l’oeil sur les utilitaires de l’entreprise.

Les gens vous voient passer en camionnette et ils prennent le numéro ? C’est une façon de se faire connaître très classique mais très efficace alors.

Biensur, les passants prennent parfois le numéro mais c’est surtout lorsque les véhicules sont à l’arrêt, les riverains ont le temps de prendre les coordonnées. Aujourd’hui avec les téléphones smartphone, les gens prennent la photo, c’est rapide et comme ça, en prenant le camion en photo, c’est comme s’ils avaient votre carte de visite dans leur téléphone.

C’est vrai ! Bien pratique d’avoir toujours un appareil photo avec soi dans ces cas là. Et en parlant de technologie, vous faites de la publicité sur internet ?

Oui, c’est aussi une source de client très importante. Mais attention, il faut savoir s’y prendre. Sur internet on peut aussi perdre et gaspiller beaucoup d’argent dans la publicité. Personnellement je fais confiance à une agence de communication qui me gère mes annonces et qui m’informe des statistiques.

Cette agence vous publie des annonces sur quels sites exactement ?

Je paie pour être bien placé sur les moteurs de recherche Bing! et Google sur des mots-clés très ciblés. Sur un service en particulier par exemple la marque d’une chaudière plus le mot réparateur. Sinon on est aussi sur de la publicité géolocalisée sur Facebook. On peut facilement cibler notre clientèle cible dans un rayon de 50 km autour de notre société et comme ça on paie que pour des gens à proximité qui ont un intérêt pour certains de nos services, comme par exemple le chauffage plus les énergies renouvelables.

Impressionnant ! Et pour finir, on aimerait savoir comment vous avez appris tout ça ? Vous avez l’air d’en savoir des choses sur la communication.

J’aime apprendre de nouvelles choses, j’aime savoir comment fonctionnent les choses, surtout quand ça peut m’aider à développer mon business. Sur internet, il y a des tonnes d’informations et j’espère que mon entretien aujourd’hui en aidera d’autres demain à réussir leur projet pro.

Un grand merci pour votre temps et vos astuces.