Le marché des CMI, les Constructeurs de Maisons Individuelles, résiste bien à la crise.
En France, près de dix mille vendeurs couvrent le territoire national. Ils apportent à la fois le choix de produits généralement réalisés « sur mesure », l’ensemble des services d’accession, et la sécurité contractuelle issue d’un cadre légal très contraignant.

Dans les années à venir, le « coeur de cible » restera le marché de la primo-accession populaire, mais la poursuite d’une croissance forte reposera sur les capacités des constructeurs à séduire de nouvelles clientèles : marché des ménages seniors, marché de la maison de ville et désormais également les citoyens concernés par le développement durable.

La concurrence entre les constructeurs et entre leurs vendeurs s’exercera moins sur la capacité à offrir le prix le plus bas, elle deviendra plus qualitative sur le produit et sur les approches commerciales, avec la généralisation d’offres intégrant des solutions de production d’énergie renouvelable.

A ce titre, panneaux photovoltaiques, pompe à chaleur et poele à bois constituent le tiercé gagnant du moment en France, bien aidé par des aides de l’Etat qui peuvent réduire de moitié le coût total de la facture, entre le crédit d’impôt octroyé, la TVA à 5,5 % et les diverses subventions octroyées.