Disposer d’une chaudière est primordial pour faire face au froid hivernal. Cependant, en tant que système de chauffage, elle a besoin de maintenance et d’entretien périodique pour pouvoir fonctionner normalement. De plus, une chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses. Sans oublier le renforcement de la sécurité pour les habitants. En outre, cet entretien est obligatoire dans certains cas. Grâce à l’intervention d’un professionnel, les économies d’énergie peuvent aller jusqu’à 12%. Il y a différents type de chaudières. Afin d’être en mesure d’effectuer soi-même l’entretien de la chaudière, nous allons voir dans un premier temps l’entretien d’un chauffage central. Puis, dans une seconde partie, nous allons parler de l’entretien de la chaudière à gaz.

L’entretien d’un chauffage central

chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses

chaudière bien entretenue permet de faire des économies d’énergie et engendre donc moins de dépenses

Plus de 50% des foyers en France utilisent le chauffage central. Faire à appel  à un professionnel pour la vérification et l’entretien de sa chaudière peut être coûteuse.  Les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 kW et 400 kW sont concernées par le décret n°2009-649 du 09 Juin 2009. Selon ce décret, les chaudières doivent subir un entretien annuel comprenant des vérifications, des réglages et des actions de nettoyage. La première chose à faire est d’éviter de monter la température jusqu’à la limite maximale. A part cela, la pression de la chaudière doit rester entre 1 et 1,5 bar. Si des petits problèmes surviennent, la lecture de la notice permet de les régler. Si besoin, vous pouvez vous procurer des pièces détachées chaudière pour la rendre encore plus performante. Toutefois, en cas de doute sérieux sur le bon fonctionnement de son système, il vaut mieux contacter rapidement un chauffagiste. Du générateur de chaleur aux radiateurs, divers éléments entrent en jeu pour chauffer toutes les pièces d’une maison. Outre les menus entretiens que les particuliers peuvent faire, le professionnel doit aussi effectuer certaines actions que lui seul est autorisé à faire. Il s’agit entre autres du nettoyage des parties inaccessibles du chauffage, du contrôle des éléments de sécurité et de la vérification des organes de régulation.

L’entretien d’une chaudière à gaz

La chaudière à gaz est aussi un système de chauffage encore largement utilisé en France. L’entretien de ce système de chauffage repose essentiellement sur le nettoyage. Pour un résultat optimal, il est recommandé de s’équiper de produits outillages et entretien
spécialement conçus pour les systèmes de chauffage. Avant de procéder, il est capital que la chaudière n’ait pas été allumée depuis un certain temps. En effet, si elle vient de marcher ou est en cours de fonctionnement, un accident risque fort de se produire. La première chose à faire à d’ôter le capot pour pouvoir dépoussiérer l’intérieur de la chaudière. Une simple brosse à dents permet d’éliminer les résidus susceptibles de gêner le corps de chauffe de la chaudière. La plaque collectrice et le brûleur doivent aussi être soigneusement nettoyés. Si besoin, l’utilisation d’un aspirateur peut être utile pour mieux atteindre les parties accessibles. La veilleuse est un indicateur non négligeable de l’état de la chaudière à gaz, si sa lumière vive est d’une autre couleur que la bleue, il est impératif d’appeler un chauffagiste dans l’immédiat. Effectivement, une lumière rouge, jaune ou orange indique un défaut de combustion qui risque de causer un dommage au matériel et dans le pire des cas, aux occupants de la demeure.