Le radiateur à fluide caloporteur est un produit simple techniquement puisque une résistance électrique chauffe un fluide qui diffuse la chaleur au travers d’éléments en aluminium c’est un radiateur à inertie. Une bonne régulation améliore encore les performances. Par contre au moment du choix, il faut être très vigilant avec ce type de radiateur.

Choisir un bon radiateur à inertie fluide caloporteur ?

radiateur fluideMal conçu il peut avoir deux inconvénients : Le risque de fuites lié à l’agressivité des liquides utilisés sur les joints.

Certaines marques utilisent exclusivement des joints en teflon et des liquides de synthèse pour éviter la corrosion du corps de chauffe. Il faut aussi prêter attention aux bruits internes dus à la condensation et à la dilatation. C’est le risque le plus pervers car gênant surtout la nuit.

Les causse du bruit ont pour première origine la présence d’humidité lors du montage. La montée en température du radiateur va provoquer des bruits internes et une oxydation rapide des parties métalliques.

La deuxième causse vient du fait que les nipples en acier qui tiennent entre eux les éléments en aluminium sont traversées par la résistance. Les coefficients de dilatation étant différents entre métaux cela ce traduit par des craquements.

La résistance a une tendance naturelle à flécher en chauffant et rentre en contact avec les autres parties métalliques.

Il faut choisir un radiateur à fluide caloporteur dons les résistances des corps de chauffes sont entourées d’une gaine en kevlar bloquées par des cônes en téflon les empêchant de toucher les nipples pour éviter les points chauds et mieux répartir la chaleur.

Quel fluide pour un bon radiateur à fluide colporteur ?

Les fluides de synthèse plus chers que les fluides minéraux ou végétaux sont inaltérables. Les produits non synthétiques s’oxydent et vieillissent prématurément sous l’effet de la température. Le risque de corrosion des parties métalliques devient important; ainsi que celui de la dégradation des joints donc un risques de fuites. Par ailleurs il faut choisir un thermoplongeur en inox.

La garantie des des radiateur à inertie colporteur

Il est impératif de bien lire ce qui est garanti et combien de temps. La durée de garantie peut-être différente entre le corps de chauffe et les parties électriques.

A titre d’exemple certaines fabricants garantissent : 10 ans les corps de chauffe (15 pour les radiateurs à stéatite) et 3 ans les parties électriques et électroniques.

Autre source d’information sur les chauffages et radiateurs à inertie.