Pour chauffer l’eau de la piscine, la pompe à chaleur demeure la solution la plus rentable et la plus efficace. Il s’agit d’un moyen simple pour passer des moments de plaisirs lors des baignades. D’un autre côté, elle participe à l’entretien de l’eau en prolongeant sa durée d’utilisation. Il n’est pas nécessaire de comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur pour l’exploiter correctement. Toutefois, il ne faut pas choisir un modèle au hasard. Des caractéristiques sont à prendre en compte selon divers paramètres. Il est par contre difficile de sélectionner entre les différentes marques sans les connaître vraiment.

Les premiers traits à analyser

Si la plupart des gens préfèrent consulter un professionnel pour choisir sa pompe à chaleur de piscine, c’est tout simple qu’il s’agit d’une tâche ardue. En effet, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte et ils importent tous au moindre détail. Cependant, les caractéristiques à étudier peuvent se résumer en ces points?: la réversibilité, la commande déportée, la technologie utilisée et la configuration. Chacune de ses caractéristiques est à choisir selon qu’il s’agisse d’une piscine abritée ou non, le besoin de réchauffer et de refroidir l’eau (réversibilité), selon le volume du bassin, la praticité souhaitée pour le système de commande, la catégorie d’eau utilisée (mer ou ordinaire) et le type de montage (horizontal ou vertical). Certains indicateurs techniques sont importants.
Il s’agit en premier lieu de la puissance de la pompe à chaleur exprimée en kW.
Elle est fonction de 3 facteurs?: la puissance restituée, la montée en température et le couple Pompe à chaleur/Réchauffeur.
Il y a ensuite le débit d’eau en m3/h qui doit être choisi au préalable selon le volume de la piscine. Pour ne pas gêner l’entourage et les séances de baignades, le volume sonore en dB s’avère aussi très important.
Enfin, il y a le coefficient de performance ou le COP qui se traduit par le rapport entre l’énergie thermique fournie et l’énergie électrique consommée.

Les particularités d’une pompe à chaleur

Comme toutes les marques ne sont pas les mêmes, il y en a qui possède plus d’atouts que d’autres. L’option « dégivrage automatique » en constitue un. Elle permet d’éliminer le givre et ainsi prolonger la durabilité de l’appareil. Cette fonction est indispensable surtout pour les piscines employées toute l’année. La performance d’une pompe à chaleur dépend aussi du type d’échangeur. Plus précisément, c’est la qualité du matériau utilisé qui est le plus déterminant. Autant préférer les solutions inaltérables et ne craignent pas les corrosions. Certes, elles vont coûter plus chères mais elles seront beaucoup plus satisfaisantes. Actuellement, la tendance se tourne de plus en plus vers le titane.

Vient ensuite le type de compresseur dont les plus recommandés sont le modèle Scroll et le compresseur rotatif. Il y a aussi le design à piston mais il est de plus en plus abandonné. Pour raison de sécurité et d’optimisation de la production d’eau chaude ou froide, mieux vaut créer un circuit autonome pour brancher une pompe à chaleur. Ses besoins en matière d’énergie ne sont pas les mêmes que l’installation électrique domestique. Pour ce qui en est de l’alignement PAC et pompe de filtration, cela va dépendre surtout de la marque?: POOLEX, PURE PAC, UBBINK, ZODIAC ou autres. Il faut toujours exiger une fiche technique et une notice d’installation/utilisation.

Retrouvez d’excelent modèles de pompes à chaleur pour piscine ici