A l’approche de l’hiver, il est primordial de prendre des mesures pour renforcer le chauffage dans une demeure. Cela est d’autant plus important pour les vieilles maisons. Toutefois, entre le gaz naturel, l’électricité et le fioul, il peut être difficile de déterminer quel système de chauffage est le plus économique. Néanmoins, il est tout à fait possible de faire des économies, quel que soit le type de chauffage adopté. Pour cela, il suffit de suivre ces quelques étapes que nous avons regroupées en 3 points essentiels.

Etape préliminaire

Si vous n’avez pas encore fait votre choix en ce qui concerne le chauffage, vous pouvez opter pour le chauffage électrique, le chauffage à l’énergie fossile (fioul) ou le chauffage au gaz naturel. En terme d’économies financières, l’électricité est l’énergie la moins chère mais la chaudière à fioul permet de réchauffer une plus large surface. Le gaz quant à lui requiert plus de formalités lors de l’installation par rapport au fioul.

1ère étape : Empêcher le courant d’air d’entrer

La chaleur d’une maison est conservée du moment que le vent n’arrive pas à y entrer aisément. Pour empêcher le courant d’air d’entrer dans les vieilles maisons, il est recommandé d’installer des rideaux épais. En plus d’empêcher l’air d’entrer, ils permettent également de garder une chambre à coucher bien obscure durant la nuit, ce qui permet de mieux dormir. En outre, l’utilisation de bourrelets en bas des portes permet de limiter les entrées d’air. Ces objets sont disponibles à bas prix sur le marché mais ils peuvent également être fabriqués avec du papier journal par exemple. Pour repérer les entrées d’air et les boucher, il suffit de tenir une bougie allumée et de déceler la direction du vent. Ces « trous d’air » peuvent être bouchés à l’aide de meubles ou de silicone.

2nde étape : Rénover les portes et les fenêtres

La présence de murs permet de préserver la chaleur. Une porte ou une fenêtre fait perdre 10 fois plus de chaleur en terme de superficie. Afin de combler cette perte, il est recommandé de faire rénover ces ouvertures par des artisans professionnels. Ceux du site Côté Baies conçoivent et fabriquent eux-mêmes les fenêtres et portes aluminium sur mesure, ce qui procure une solide isolation thermique et acoustique. Ce type de menuiserie a une durée de vie considérable et leur entretien est très facile. Disposant d’une très bonne résistance mécanique, la menuiserie en aluminium est idéale pour les portes et les fenêtres et même pour les baies vitrées.

3ème étape : Des compléments au chauffage

Outre le chauffage, des dispositifs peuvent également être adoptés pour compléter le chauffage de la vieille maison. La bouillotte a depuis toujours été un élément indispensable pour lutter contre le froid. Economique et simple d’utilisation, il suffit de mettre de l’eau chaude à l’intérieur et la placer dans le lit pour vous maintenir au chaud durant votre sommeil. Le radiateur est aussi un dispositif qui vous permet de rester au chaud durant l’hiver. Il est conseillé de ne pas s’en servir pour sécher le linge humide car la chaleur risque de se perdre facilement dans la pièce.